Questionnaire à destination des habitants du Grand Mirail

    [**Thibault Androuin*] étudiant à l’Ecole Régionale d’Assistant de Service Sociaux, réalise son mémoire de fin d’étude sur la question de la Laïcité. C’est dans ce cadre qu’il nous sollicite afin de prendre en considération la parole des habitants dans son travail.
    Il vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à ce questionnaire. Les réponses sont anonymes et utilisées à des fins purement scolaires.

    laicite_4.jpgla laïcité est fondée sur le principe de séparation juridique des Eglises et de l’Etat (loi de 1905 en France), en particulier en matière d’enseignement.
    La laïcité s’applique aux autorités publiques, à la République et donc aux agents publics mais pas aux personnes, qu’elles soient dans l’espace public ou dans un espace privé : les agents publics ont en particulier un devoir de neutralité religieuse dans l’exercice de leurs fonctions.
    C’est précisément parce que l’espace de l’autorité publique fondateur des libertés est rigoureusement laïque que l’espace civil ouvert au public et l’espace privé, où elles s’exercent, n’ont pas à être laïques, mais simplement tolérants.
    La tolérance qui règne dans la société civile a pour condition et pour garantie la laïcité à laquelle se soumet l’espace de l’autorité publique. Autrement dit, le régime de laïcité articule le principe de laïcité avec le principe de tolérance. (Catherine Kintzler)